Peinture de mon Animal de Compagnie Inspirée de Photo

499,00

Commandez une peinture créée à partir d’une photo de votre choix.

Ajoutez ce produit à votre panier et envoyez nous la photo à reproduire pour recevoir un tableau unique et de très haute qualité.

UGS : Peinture de mon Animal de Compagnie Inspirée de Photo Catégorie :

Commandez une peinture créée à partir d’une photo de votre choix.

Ajoutez ce produit à votre panier et envoyez nous la photo à reproduire pour recevoir un tableau unique et de très haute qualité.

Ca c’est notre Titan Un chien comme on n’en a jamais eu. Quand j’entends dire que les chiens ne sont pas intelligents mais qu’ils sont juste là à attendre leur pitance, ça me révulse.
Ils en connaissent pas Titan. Un amour de chien. Il nous sent à plusieurs kilomètres. C’est notre fille qui ous a dit ça. Un jour elle le gardait pour plusieurs jours. On était parti en camping car passer quelques jours en Bretagne.
Il avait tout d’abord été très triste sans aboyer. Mais triste sans allant, sans faim. Nathalie notre fille en était toute chose. Elle ne savait pas comment lui rendre le moral. Elle lui avait acheté ses petits plats préférés mais rie n‘y faisait. Et puis il compris que nous ne l’avions pas abandonner lorsque nous appelions ma fille.
Il sautait sur le téléphone car il comprenait que c’était nous qui appelions. Il voulait parler le malheureux. Alors ma fille nous traduisait ses émotions, son regard, ses attentes.
Pauvre Titan. Nous n’avions pas de craintes qu’il était bien traité. Mais au fond de nous nous ressentions quand même de la culpabilité.
De retour, c’était toujours une grosse fête qu’il nous faisait. Il nous aimait, voila tout. Et nous l’aimions. nous l’aimions comme on peut aimer un individu. Certains ne comprennent pas l’amour que l’on peut porter à un chien. Pourquoi se poser cette question? C’est l’amour que l’on porte à un être qui vous aime en retour.
Combien tous avons -nous perdu de temps à aimer des personnes qui ne nous aimaient pas en retour?
Lui Titan nous connaissons son amour. Il est vrai, il est franc, il est direct. On l’a eu tout petit. A la SPA de la ville proche de chez nous. On voulait un chien. Pas un chien de garde, ni un chien de concours. U chien qui nous plaise.
Plutôt jeune afin qu’il s’habitue à nous et un chien qui nous corresponde. Un coup de coeur comme on dit.
Ca faisiat déjà quelques mois que cette idée de reprendre un animal nous était venu. On aimait les bêtes et puis aujourd’hui on avait plus de temps à leur ocnsacrer.
Qu’y a-t-il de plus terrible que de prendre un chien pour l’abandonner?
Quand on l’a vu, on a tout de suite arrêté notre choix. Il était mignon, un petite boule de poil avec ce regard que seul ont les bêtes lorsqu’elles sont àl’abandon. On a fondu. Les formalités d’adoption sont plutôt simples et rapidement, quelques jours plus tard nos repartions avec notre nouveau locataire à la maison.
Il s’attache naturellement à nous et à son nouvel environnement. Nous vivions à la campagne et ça lui convenait parfaitement. Il allait venait dans le jardin, jeune jouant de tout, d’un brin d’herbe, d’une mouche, d’une motte de terre.
Il avait trouvé son habitat, on chez lui, sa demeure. IL trouva vite ses habitudes dans le jardin. Il n’aboyait pas et je lui avais rapidement appris à faire ses besoins au fond du jardin. Ca n’avait pas été simple mais avec de la persévérance et un peu de poigne, il avait pris cette habitude afin certainement de me donner de la joie. Qu’il était gentil Titan.
Nous n’aimons pas la terminologie de maitre.
Nous sommes plutôt parents. Certains seront choqués pas ce terme. Mais nous lui somme attachés comme on peut être attaché à quelqu’un de cher.
On essayait de l’emmener partout où nous allions. Ce qui fait qu’au bout du compte il passait l’essentiel de son temps avec nous. Sauf exceptions, il était toujours du voyage. C’était étonnant de le voir prendre place dans la voiture avant nous!
Tous nos autres animaux n’avaient jamais aimé voyager. Pour eux c’était même casi phobique. Titan, il avait sa place à bord. Il s’y installait puis ensuite ne bougeait plus! Un amour de chien. Et le voyage se passait de cette manière. Jamais une plainte. Comme il ne plaignait pas, on était heureux de le rendre heureux. C’est souvent comme cela.
On fait plaisir à ceux qui nous donne du plaisir.
Et les années passaient ainsi. Les vacances en Espagne, le Noël à la maison avec les enfants. Titan, chaque année il avait son petit cadeau. Il attendait avec les petits enfants, c’était tellement trognon. On fondait. Quelle gentillesse.
Et puis vint l’irréparable. Le jour où nous allions pour changer notre matelas, nous laissions le portail entrouvert. Jamais nous ne saurons ce qui arriva. Lors que nous rentrions, rapidement nous nous apercevions de l’absence de Titan.
Après l’avoir appelé, avoir retourné la maison, et le jardin, nous comprimes qu’il avait quitté la maison. Je sortis la voiture et Solange m’accompagna. On commença par tourner dans le lotissement. Nous avions un sale pressentiment. Puis je pris la Nationale, celle même qui nous avait mené au magasin d’ameublement en me disant qu’au retour nous n’êtions pas rentré par le même chemin..
C’est là même qu’on le retrouva gisant au bord d’une route pas très loin de la maison. Il avait dû vouloir nous suivre. Ce fut un véritable drame. Ma femme et moi furent dévasté pendant plusieurs mois.
J’avais trouvé ce site de peinture. Ca m’avait trotté dans la tête. Et puis j’avais fait le lien. Oui c’était cela, avoir un tableau de Titan à la maison. Nous avions des dizaines de photos de lui. Je choisis celle-ci qui correspondait à l’image que l’on se faisait de lui. C’était lui. Tout y était : son regard, son pelage si beau et extraordinaire, sa gentillesse transpirait de l’image.
Le tableau arriva après 5 semaines de travail. Il correspondait en tous points à ce que nous désirions.
Il fut vite mis au mur et nous ramena une partie de notre Titan.
On s’est vite dit avec ce tableau que toutes nos photos devraient être comme ce tableau au mur. Car nos photos on ne les voit jamais et le fait même de les avoir comme cela au mur fait revivre les personnes, les moments, changent le cours du temps.
Il fut donc décider malgré le budget d’investir dans un 2ème tableau de nos enfants, ceux qui souvent nous manquaient après les avoir eu si longtemps à la maison.